Nature en Ville

Cour de nature écoles Bourdonnières

22 octobre 2020

En 2017-2018, nous avons accompagné les enseignantes et les animateurs du périscolaire dans la création d’un Coin de Nature à l’école maternelle En Saint-Jacques de Chenôve. En 2021, nous nous souhaitons travailler, non plus sur un petit espace de la cour, mais sur l’ensemble des cours des écoles Bourdenières à Chenôve, maternelle et élémentaire.

En savoir plus…

Jardin en construction à Gevrey-Chambertin

22 octobre 2020

Nous avons conçu cette méthodologie en 2009-2010 puis l’avons affinée en 2012-2013 lors de la création des Jardins Partagés de Beaune et de Longvic. Elle vise à impliquer les habitants d’un quartier à créer leur jardin partagé et à les rendre autonome dans sa gestion. Le retour d’expérience positif de Longvic, 6 ans plus tard, nous amène à reproduire ce dispositif sur d’autres territoires.

Etude pour la Ville de Sochaux pour la mise en place d’un jardin partagé dans le QPV GraviersEvoironnes

La Ville de Sochaux nous a demandé d’étudier la faisabilité technique, humaine et financière de la création d’un jardin partagé avec les habitants de leur quartier Graviers-Evoironnes. Après l’étude de la faisabilité technique, la rencontre avec différents acteurs de la ville, nous sommes allés à la rencontre des habitants du quartier lors de deux journées de porte à porte. Nous avons à cette occasion, conçu un nouvel outil de médiation, une planche de photos qui nous permet de donner l’esprit du projet aux habitants, de leur proposer de faire un choix sur le type de jardin, les aménagements ou les usages des habitants et de les amener à voir comment ils pourraient s’y impliquer individuellement.

Accompagnement du CCAS de Gevrey-Chambertin pour la mise en place d’un jardin partagé dans le quartier de la gare

Sur la demande du CCAS de la Ville de Gevrey Chambertin, nous avons porté de septembre 2017 à juin 2018 la mise en place d’un jardin partagé avec les habitants du Quartier de la Gare, mais plus largement ceux de GevreyChambertin.

Objectifs de ce projet
  • Favoriser l’appropriation de l’espace public par des d’habitants et notamment celui proche de leur lieu d’habitation,
  • Les amener à réfléchir à des aménagements favorisant biodiversité, vivre ensemble et embellissement de leur quartier,
  • Proposer une autre relation entre les habitants, la collectivité et les bailleurs, les habitants devenant acteurs de l’aménagement de leur cadre de vie avec la complicité et l’implication de la collectivité et du bailleur social.
  • Participer à différentes problématiques de façon active et positive : jets de déchets, présence excessive des pigeons, mauvaise appropriation de l’espace urbain causant des gênes sonores…
Les différentes étapes

Pré-requis :

  • Définition des objectifs et des publics visés avec la Collectivité et/ou le Bailleur.
  • Etude technique : ensoleillement, eau, qualité de la terre, réseau… des terrains envisagés
  • Rencontre avec des partenaires potentiels : services techniques, centre social…
  • Premier porte à porte pour faire parler du projet et voir les attentes des habitants. Pour cela, nous utilisons cette planche de photo en demandant aux habitants ce qu’ils aimeraient voir dans ce jardin. A partir de leurs choix, nous pouvons les amener à imaginer qu’ils puissent s’y impliquer parce qu’ils souhaitent une parcelle de potager, avoir des fleurs, un lieu de convivialité…

Ateliers Maquette

Nous convions ensuite les habitants à réaliser la maquette de leur futur jardin. Ils peuvent ainsi s’approprier le projet, se projeter pour l’organisation de l’espace, de son futur entretien… Petit à petit, les habitants se rencontrent et deviennent un groupe porté par la même envie. Nous arrivons volontairement avec des éléments déjà figuratifs (haie, muret en pierres sèches, parcelles de pleine terre, potager au carré… Ils permettent aux plus frileux de ne pas partir de la page blanche. Nous pouvons également sensibilisées les personnes présentes à l’écosystème du jardin. Les plus créatifs ont également à disposition carton, cure-dents, ciseaux, colles… pour créer de nouveaux éléments.

Porte à Porte

Nous repartons en porte à porte pour informer les habitants du quartier de l’avancement du projet. Plusieurs objectifs à cela :

  • si plusieurs projets ont été fait, leur demander de choisir celui qui sera réalisé,
  • recruter de nouvelles personnes,
  • rassurer les habitants sur ce qui va être fait sous leurs fenêtres.

Chantier participatif

Après avoir gérer les commandes de prestations et de matériel avec les services techniques de la ville partenaire, nous menons avec les habitants une semaine de chantier participatif.

Ce chantier permet :

  • d’amener les jardiniers à collaborer entre eux, de fédérer le groupe,
  • permettre aux habitants de s’approprier ce nouveau lieu de leur quartier,
  • amener des particuliers à s’approprier des techniques de jardinage, de construction de muret en pierres sèches, plessis…

Constitution de l’association et règlement intérieur

Afin d’assurer la pérennité de ce jardin et de permettre à la collectivité d’avoir un interlocuteur privilégié, nous amenons les jardiniers à se constituer en association. Nous les accompagnons dans la composition du bureau, des statuts… Nous travaillons également avec eux sur le règlement intérieur du jardin, la liste d’attente…

Inauguration

Ce temps permet de valoriser les différents acteurs du projets : habitants, élus, agent de la collectivité, bailleur… et de faire ressortir l’esprit du projet aux habitants n’ayant pas participer au projet.


Revenir aux jardins partagés ici

Jardin en construction à Longvic

22 octobre 2020

Contexte

En 2012-2013, la Ville de Longvic a missionné Pirouette Cacahuète pour accompagner les habitants dans la création de leur jardin partagé. Depuis 5 ans, une association de jardiniers gère ce jardin.

Avec des objectifs, des ateliers et un chantier participatifs, ce projet a pu être réalisa avec les jardiniers et habitants du quartier.

Proposition

Phase 1 : préparation (janvier 2019)
– Des rencontres (présidente de l’association, services techniques, habitants référents, Dijon Habitat)
– Visite du jardin et recherches de nouveaux aménagements
– Créer un nouveau chantier participatif, doit permettre aux jardiniers de se mettre à nouveau dans un esprit de coopération entre eux

Phase 2 : des premiers ateliers pour relancer la dynamique (février-mars 2019)
Atelier 1 : « Embellissons notre jardin »
Proposition d’un photolangage pour amener à réfléchir à ce qui pourrait plaire et à se positionner sur l’implication dans le chantier.
A la suite, de cet atelier, une liste des commandes de matériel sera préparé, il est nécessaire que la Ville le prenne en charge.
Atelier 2 : « Règles de vie au Jardin »
Nous avons conçu une animation de réunion permettant aux jardiniers de parler des conflits et de leurs causes et de chercher par petits groupes des solutions qui seront ensuite proposées au groupe entier.
Pour cet atelier, un outil d’animation spécifique a été conçu ainsi qu’un outil pédagogique permettant aux jardiniers d’expliquer l’histoire du
jardin aux nouveaux jardiniers et de s’approprier les règles décidées lors de l’établissement du règlement intérieur éventuellement remis à jour pendant cet atelier.

Phase 3 : recherche de nouveaux jardiniers

Étape 1 : Informations des habitants sur la disponibilité des parcelles.

Afin de créer davantage de mixité sociale au sein des jardiniers, il semble pertinent que des habitants de l’écoquartier et des maisons proches du jardin puisse cultiver une parcelle et entrer dans l’association. Des affiches et tracts ont été créé pour annoncer ces décisions aux habitants.

Étape 2 : Porte à porte
Deux soirées de porte à porte ont été effectué par une personne de l’association et des personnes de la Ville de Longvic pour aller informer les habitants du chantier et de la possibilité d’avoir une parcelle.

Étape 3 : chantier participatif (avril)
3 jours de chantier ont été organisé avec Pirouette Cacahuète en charge de sa gestion (fourniture d’une liste de matériel aux services techniques qui devront passer les commandes, établissement du planning du chantier avec
les dates de livraison, mise à disposition des outils nécessaires, animation technique des différents ateliers).


Étape 4 : de nouveaux ateliers pour préparer la vie de l’association et l’intégration des nouveaux jardiniers
Atelier 3 : gouvernance de l’association et vie au jardin
Nous avons proposé un atelier sur une après-midi en deux temps :
– Un temps pour les jardiniers pour revoir avec eux la gouvernance de l’association.
– Un temps ouvert à d’autres habitants ou acteurs de la ville afin d’envisager des temps festifs au jardin : repas, animations, cours de jardinage… à une fête permettant de valoriser le jardin et les jardiniers.
Comme pour chaque atelier, un outil permettant aux jardiniers de s’approprier les différentes possibilités et de choisir ce qu’il leur convient le mieux a été conçu.


Revenir aux jardins partagés ici

Jardins en construction à Beaune

22 octobre 2020

2009-2010 :

Ce projet s’inscrivait dans le cadre d’une commande faite par Orvitis (ex OPH 21), bailleur social. Il visait à impulser auprès des habitants du quartier de Bretonnières à Beaune (rue des Noisetiers et rue des Prévolles), un projet de jardin partagé entre les habitants.

Pirouette Cacahuète a agi comme un émulateur d’idée, un stimulateur pour agir ensemble, un conseiller pour faire, en respectant son environnement.

Pour cela, elle a proposé différents moments tout au long de l’année 2009/2010 :

  • des moments « festifs » permettant la rencontre et l’échange, mais aussi de faire participer tous les habitants toutes générations confondues au projet
  • des moments de travail pour permettre à tous de rêver, de créer, de s’exprimer sur ses envies, mais aussi d’appréhender les contraintes et les difficultés d’un tel projet
  • des moments de formation autour du jardinage biologique à partir d’une pédagogie ludique
  • des moments d’actions pour la mise en place du jardin

Revenir aux jardins partagés ici

« Osons la Nature ! »

30 septembre 2020

Accompagnement de communes dans la mise en place de leur stratégie communale de biodiversité
avec l’implication des élus, des habitants et des acteurs socio-professionnels.

Dans le cadre de Silène, programme de la Communauté de Communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges, nous accompagnons la commune de Saulon la Chapelle dans la mise en place de leur stratégie communale de biodiversité.
Impliquer élus, habitants, acteurs socioprofessionnels du territoire pour établir un plan d’actions favorisant biodiversité et cadre de vie dans leur commune ? Voilà le nouveau défi que nous souhaitons relever en mettant en place une méthodologie transférable sur d’autres communes.

En savoir plus…

Une Forêt Comestible, Ilot de Fraicheur à Chenôve

10 mars 2020

Avec le dérèglement climatique et les grandes périodes de chaleur qui jalonnent maintenant le climat de notre Région, il nous faut créer des espaces de fraicheur et expérimenter de nouvelles façons de cultiver des végétaux comestibles.
C’est pourquoi nous lançons ce premier projet de Forêt Comestible sur le territoire de Dijon Métropole. Elle est conçue et aménagée avec les habitants de Chenôve depuis juin 2019 et les chantiers participatifs auront lieu d’octobre 2019 à mars 2020.

En savoir plus…

Jardin du Mail de Chenôve

13 septembre 2019

Le Jardin du Mail est le premier projet que nous avons réalisé dans le cadre de notre première convention avec la Ville de Chenôve.
Constatant un jet de déchets importants en pieds d’immeuble et un besoin d’impliquer les habitants dans l’amélioration de leur cadre de vie, nous avons proposé à la Ville de Chenôve, de créer un jardin en y impliquant les habitants.
4 ans plus tard, ce jardin est devenu un lieu de promenade des habitants et est un support pédagogique pour mener des activités avec les enfants.

En savoir plus…

Coin de Nature école en St Jacques

7 décembre 2018

Comment créer un Coin de Nature dans la cour d’une école maternelle afin qu’il devienne un support pédagogique pour les enseignants de l’école, les animateurs des NAP, temps périscolaires et extra-scolaires et le personnel d’une crèche ?
Voilà le défi dans lequel nous nous sommes lancés !
 

En savoir plus…

Jardin Pédagogique du Ruisseau

7 décembre 2018

De mars à octobre 2012, nous avons mis en place un jardin éducatif dans le quartier de la Fontaine d’Ouche. Ce projet est né de l’envie des habitants de la commission de quartier de la Ville de Dijon.

En savoir plus…